Des bougies pour financer des projets

Mouly d'Eurobougie, en train d'éffectuer la première coulée de la paraffine pour fixer la mèche. Il lui faudra ensuite réaliser 7 opérations pour finaliser une bougie ! ! !

 

 

Bouchons ça Roule est en partenariat avec la société Eurobougie. l'Entreprise de Boynes fabrique des produits en cire recyclée pour l'association qui sont ensuite vendus pour financer les projets d'établissements scolaires ou d'autres structures.

 

"L'idée est née lors d'une collecte du plastiqude votives (bougies dans les églises). Monseigneur Fort, ancien évèque d'Orléans, a proposé un partenariat pour récupérer la paraffine dans les églises", se souvient Thierry Maubert, président départemental de Bouchons ça Roule.

"Nous avons donc décidé de la réutiliser pour des projets. Mais il fallait trouver une entreprise locale pour concevoir des bougies recyclées", ajoute-t-il. Eurobougie accepte alors de s'associer à cette initiative. Les fins de cierges et autres restes de cire présents dans les édificices religieux sont donc récupérés et apporter à l'entreprise qui se charge de concevoir des bougies parfumées.

Bouchons ça Roule propose ensuite aux associations ou établissements scolaires de financer un projet grâce à la vente des bougies dont le prix est fixé par Bouchons ça Roule et qui est le même pour tous. La seule condition est que cela bénéficie à une personne souffrant de handicap, qu'il soit mental, physique ou social. Une fois les produits vendus, l'association reverse l'intégralité de la somme récoltée et le projet doit être réalisé dans l'année."notre activité principale reste la collecte de Bouchons ça Roule avec 60 tonnes par an dans le Loiret mais cette nouvelle action est complémentaire et elle est de plus en plus sollicitée" explique le président.

 

EUROBOUGIE est une entreprise gérée par Nicole Ladner, conçoit des bougies de manière artisanale. Ses produits sont vendus aux boulangers-pâtissiers et aux grandes surfaces. Le magasin Aliénor, situé à Boynes, vend également des créations de l'entreprise aux particuliers.



Ajouté le 17/04/2013 par Camille Coelho du courrier du loiret - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA