Des bougies pour aider les handicapés

La paraffine est issue des votives et des fins de cierges des églises. Elle est transformée en bougie-verrine parfumée et recyclée.

 

 

L'association bouchons ça roule est connue pour son action de récolte des bouchons en plastique en faveur du handicap. Mais elle ne se contente pas de cette action. Depuis 2008, elle gère "'l'opération bougies", en partenariat avec l'église, l'nstitut médico-éducatif de Baule et la société Eurobougie, implantée à Boynes. Le président Thierry Maubert, s'est rendu la semaine passée dans les locaux de l'entreprise dirigée par Nicole Ladner.

€uro la bougie"

"Avant notre action, les votives (petites bougies moulées destinées à être brûlées dans les églises) étaient jetées. Depuis notre partenariat, elles sont recyclées", se félicite Thierry Maubert. La paraffinepérée est retravaillée, puis transformée en nouvelles bougies à Boynes. Elles sont ensuite vendues 1 €uro la bougie ou 5 €uros les 6 par les associations, des établissements scolaires ou des collectivités au profit de projets pour personnes ayant un handicap physique, mental ou social (alphabétisation, voyaged'un enfant trisomique). "Ces structures doivent signer avec nous une convention de partenariat. Nous demandons une fiche projet pour savoir ce qui sera fait avec l'argent des bougies", précise le président de Bouchons ça Roule.

Les bougies vendues ont évolué avec le temps. "Celles de première génération étaient grosses, légèrement inclinées. Nous avons eu des remarques. Et sont venues les bougies-verrines, parfumées et recyclées", note Thierry Maubert. "Il a fallu que l'on trvaille sur la  mèche. Il ne fallait pas trop de parfum ou de combustion pour ne pas obstruer la combustion. Nous avons fini par trouver", ajoute Nicole Ladner.

Une tonne de paraffine

La qualité des bougies a entraîné une forte demande. "On en est à plusieurs milliers vendues au profit du handicap, avec des demandes de 500 à 1500 par projet, voire même plus maintenant", se félicitent les membres de l'association. Il a donc fallu récupérer davantage de paraffine. "on a refait le point avec les lieux de culte et nous avons organisé un ramassage des fins de cierge.C'est de la très bonne qualité."

Depuis le début du partenariat, une tonne de paraffine a été livrée à Eurobougie. La convention d'équilibre stipule que l'entreprise doit garder la moitié de la matière...ce qui n'est pas le cas pour l'instant. "Pour l'instant, c'est 0% sourit Nicole Ladner. Mais nous le faisons bien volontiers". "Un projet est dans les cartons qui devrait permettre d'utiliser une partie du volumeamené.

 

Toujours actifve, Bouchons ça Roule, qui va fêter en 2014 ses 10 ans, a pour projet de créer une "bougied'été" antimoustique. Tous les éfforts pour aider les personnes en situation de handicap vont bientôt être recompensés. "l'Association devrait être reconnue "d'intérêt général", anonce Thierry Maubert.



Ajouté le 17/04/2013 par Stéphane BOUTET de la république du centre - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA